Le tableau périodique du marketing de contenu


periodieke tabelLes infographiques sont de plus en plus utilisés pour synthétiser une grande quantité de contenu  de manière claire. Dans le domaine du marketing de contenu, les infographiques abondent et abordent plusieurs perspectives (études, stratégies, processus de vente, etc.), mais nous avons trouvé que ce tableau graphique était particulièrement intéressant. En effet, Chris Lake d’Econsultancy a réalisé un tableau périodique du marketing de contenu par analogie au tableau de Mendeleïev. Le résultat est plus que pratique.

Un tableau périodique reprenant tous les éléments de l’univers du marketing de contenu : pourquoi ne pas y avoir pensé avant ? La réponse réside peut-être dans le fait qu’il faut une bonne dose de perspicacité et d’analyse pour y introduire le savant mélange d’éléments et de catégories. C’est précisément en cela que Chris Lake a brillamment atteint son objectif. Il prévoit une répartition en formats (articles, vidéos, applications,…), types de contenu (études de cas, interviews, statistiques,…) et de plateformes (LinkedIn, Facebook, site de l’entreprise, Google+,…). Jusque là, ce sont des choix évidents pour ce genre de tableau. Mais ce qui est intéressant, c’est de voir que son créateur réserve une place aux objectifs (leads, trafic, image de marque, ventes,…) et aux indicateurs (téléchargements, nouveaux leads, taux de rebond, nouveaux membres,…).

periodieke tabel

Autres bonnes trouvailles, très adaptées à ce tableau : les « déclencheurs de partage » qui correspondent à d’autres éléments de contenu. Il s’agit ici d’éléments tels que sexy, drôle, état d’esprit, intonation, directives de la marque, etc. On obtient ainsi un mélange particulièrement bien pensé. Le niveau des plateformes n’est toutefois pas structuré entre paid, owned et earned media. Cependant, certaines plateformes étant à la fois paid et owned, cette intégration ne s’imposait peut-être pas. De plus, dans son blog d’accompagnement, l’auteur n’a nullement la prétention de proposer un tableau définitif, puisque la répartition peut évoluer (de Mendeleïev à Darwin donc) et le fera certainement sous l’impulsion des innovations de plateformes par exemple.

 

Comment utiliser le tableau périodique du marketing de contenu ?

Dans le tableau périodique du marketing de contenu, l’énumération des catégories laisse présager à elle seule une utilisation relativement intuitive de celui-ci dans le contexte du processus du marketing de contenu. Étant donné que des éléments comme l’objectif, le message, le groupe-cible et les canaux sont mis en évidence dans la réflexion stratégique, la partie des plateformes et des cibles semble essentiellement servir d’aide-mémoire. Les formats, types de contenu et déclencheurs de partage peuvent apporter une grande clarté lorsque la production de contenu doit prendre forme. Le fait que les indicateurs soient mentionnés revêt sans conteste un rôle primordial. En effet, ces éléments doivent être gardés à l’esprit lors de la mise en pratique du marketing de contenu, afin de pouvoir obtenir des résultats de mesure valables.

Avec cet ensemble d’éléments, ce tableau mérite d’être affiché dans le bureau du professionnel du marketing de contenu, que ce soit pour lui donner de l’inspiration, en guise de mémo ou pour l’aider à structurer certaines initiatives. La seule chose qu’un marketeur doive y ajouter, c’est une liste de ses buyer personas. Impossibles à intégrer dans le tableau standard puisque ces personnes varient en fonction des entreprises, elles n’en restent pas moins indispensables pour poser des choix stratégiques et définir le contenu.


14 raisons expliquant l’inefficacité de votre marketing de contenu

Vos leads sont-ils trop peu nombreux ou insuffisamment qualifiés ? Le nombre de visiteurs ou de clics est-il insuffisant ? Dans ce livre blanc, nous énumérons 14 raisons permettant de savoir où le bât blesse et donnons des conseils destinés à éviter les erreurs.